RÉDACTION DE VOTRE TESTAMENT : Les bonnes questions à vous poser.

Bonjour à tous,

Je prends l’initiative de publier cet article aux fins de vulgariser certains concepts juridiques en matière de testament.

Je suis dans la mi-trentaine, côtoie plusieurs jeunes familles et constate que la plupart des jeunes ménages n’ont malheureusement pas de testament.

Au Québec, il est avantageux d’avoir un testament notarié, lequel vous évitera notamment des frais et délais associés à une demande en vérification de testament.

Nonobstant ce qui précède, vous pouvez rédiger votre testament à la maison, le tout sous forme olographe ou devant témoins.

Alors par où commencer et qu’est-ce que vous devez y prévoir?

Sans être exhaustive, voici une liste des sujets importants :

  1. Don d’organes et de tissus : Est-ce que vous souhaitez donner vos organes? Si oui n’oubliez pas de signer votre carte d’assurance maladie.
  2. Dispositions funéraires : Voulez-vous être exposé ou incinéré?
  3. Legs à titre particulier : Est-ce que vous souhaitez que certains de vos biens soient remis à une personne en particulier? Si oui le mentionner.
  4. Legs universel : Le résidu de vos biens ira à qui? Prévoir non seulement votre légataire universel mais également un ou des remplaçants advenant son prédécès, décès simultané, renonciation au legs, etc.
  5. Liquidateur : Qui va administrer la liquidation? Prévoir un liquidateur remplaçant advenant le prédécès, le décès simultané le ou refus du liquidateur nommé.
  6. Tuteur : Qui sera le tuteur à mes enfants mineurs advenant que le père ou la mère soit également décédé(e)? Prévoir un tuteur remplaçant.
  7. Administration post-liquidation : Qui s’occupera de l’administration des sommes léguées à vos enfants? La majorité de parents souhaitent avec raison éviter que leurs enfants touchent la totalité de leur héritage à 18 ans. Il est possible et opportun de prévoir un étalement des remises.

 

(s) Me Nicolas Marois, avocat, D.D.N., LL.B., B.A.A.

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *